SΛVOY





PÅL WΛΛKTΛΛR-SΛVOY
GUITARES - CHANT - BASSE - CLAVIER ...

Pål (plus  communément appelé Paul) est né dans la banlieue d’Oslo (Norvège) le 6 septembre 1961. De son nom de naissance Pål Gamst, il a gardé le nom ‘Waaktaar’ de sa mère au début de sa carrière pour ensuite lui rajouter celui de sa femme ‘Savoy’.
Pål fut très tôt attiré par la musique et s’essaya à plusieurs instruments tels que la batterie, la basse puis enfin la guitare afin de former ‘The Bridges’ avec ses amis d’enfance dont Magne Furuholmen, futurs membres de A-Ha. Le groupe sortira un album en 1980, ‘Fakkeltog’, traduit par retraite aux flambeaux (qui est devenu un collector aujourd’hui), avant de rencontrer Morten Harket et la célébrité...
Il fonda le groupe SAVOY avec sa femme Lauren et le batteur Frode Unneland et produisirent 5 albums studio ainsi qu’une double compilation à ce jour. Le groupe fut crée lors de la première pause de A-Ha en 1994 et se réunira probablement après le split final du 4 décembre 2010.
Ses compositions sont fortement influencées par les ‘Beatles’ et les ‘Doors’ auquels il ajoutera une petite pincée de Jimi Hendrix (son jeu de guitare tout en glissés et sans position de barrés dans les accords en sont la parfaite illustration). Auteur-compositeur doué, il réussit à marier l’esprit, la nostalgie des seventies avec diverses influences telles que la pop, le rock, le folk...





LΛUREN-SΛVOY-WΛΛKTΛΛR
GUITARES - CHANT
          
Lauren est née à Boston (Etats-Unis) le 17 avril 1963. Elle rencontra Pål au Royaume -Uni en 1984 lors de ses études en histoire de l’art. Luchie, son surnom donné par Pål, est devenue sa muse depuis leur rencontre : beaucoup de textes de A-ha tels que ‘The swing of things’ furent inspirés lors de leurs longues séparations. Pål et Lauren se sont mariés en 1991 et ont eu un fils,Augie en 1999.
Non seulement la principale source d’inspiration de Pål, Lauren participe également   activement à la vie du groupe en composant et en apportant ses textes. Elle apporte un coté pétillant au groupe et sa voix de «gamine» est reconnaissable entre mille. Elle est également réalisatrice de documentaires et de clips vidéos.





FRODE UNNELΛND 
BATTERIE - CHANT

Frode est né à Asan dans la banlieue de Bergen (Norvège) le 14 avril 1967. Il a d’abord commencé la musique avec la guitare pour ensuite se fixer à la batterie. Il a fait parti de nombreux groupes dont ‘Chocolate overdose’ (1 album en 1992 : ‘Everybody likes chocolate’). C’est à l’occasion d’un de ses concerts où Pål et Lauren, qui y assistaient, l’ont débauché. Elément permanent et «ciment colle» du couple au sein du groupe, il y apporte son punch et son coté «gendre idéal» n’est pas à en déplaire à certaines même s’il est marié et a deux enfants ...
Musicien professionnel de studio, il joue également pour d’autres artistes tels que Sondre Lerche et jongle entre plusieurs groupes dont ‘Popium’ et ‘West side tennis club’ (1 album en 2010) où il co-compose une pop sucrée.





En sortant ‘Memorial beach’ en 1993, le 5ème album de A-Ha, Pål ne se doutait pas que le groupe ferait un break de 7 ans. En s’éloignant encore plus de leur fausse image de boys band dans des compositions plus accentuées rock, les ventes se sont nettement ralenties ... le groupe a vieilli et les groupies hystériques des débuts ont laissé place à un noyau dur d’aficionados. Pål souffre de cette baisse de notoriété mais se sent soulagé par l’image du groupe : il compose la musique qu’il veut. Parallèlement, il se sent abandonné par Morten Harket qui prépare un album solo en secret et Magne Furuholmen qui s’adonne le plus souvent aux arts plastiques.

Après un dernier concert en Russie en 1994, le groupe se sépare, non officiellement. Quelle suite Pål allait-il donner à sa carrière musicale ? Il possédait un nombre conséquent de titres abandonnés par le groupe et, en travailleur acharné, ne voulait pas en rester là. Certains de ces titres comme ‘Tears from a stone’ ne collaient pas à l’image du groupe A-Ha ; c’est dans cette direction qu’il voulait aller, une pop simple à écouter, complexe de l’intérieur avec un son unique et un style difficile à classer. Les influences des Beatles et des Doors sont moins marquées que sur l’album des Bridges mais elles sont toujours présentes : Pål a trouvé son style. Lauren, elle, apporte son coté mutin et son écriture plus «moderne» aux titres, le trio de base étant bouclé avec Frode qui lui ajoute le punch et une voix bien sentie.

Pål et Lauren ont écrit, composé et enregistré se qui deviendra l’album ‘Mary is coming’ dans leur appartement de New-York. N’ayant pas trouvé de chanteur, il s’est résolu (Lauren et Frode l’ont persuadé...) à prendre la place ; il en interprètera tous les titres contrairement aux albums suivants. ‘Mary is coming’ est un diamant brut très orienté rock où les guitares ont la part belle et où l’urgence, l’énergie et le besoin de Pål à créer sont palpables ... un exutoire aux frustrations accumulées. L’album sortira en février 1996 et sera distribué en Norvège, au Royaume-Uni, en Suède, en Allemagne, au Japon et aux Etats-Unis. Le groupe fera quelques concerts en Norvège et en Suède épaulé par le bassiste Greg Calvert.

Leur second album ‘Lackluster me’ sortira assez rapidement en octobre 1997. Plus sombre, plus évolué mais aussi plus énigmatique que le précédent, il apporte une nouvelle face à la déjà complexe classification du groupe : Rock ? Soft-grunge ? Alternative pop ? Pål brouille les pistes, Lauren impose sa griffe et pousse le chant sur plusieurs titres. Il faut noter la reprise de ‘Sycamore leaves’ (de l’album ‘East of the sun,west of the moon’ de A-Ha) qui montre que même sans Morten Harket au chant, Pål n’a pas à rougir de ses performances. L’album ne sera distribué qu’en Norvège et en Suède mais le groupe sera nominé aux Spellemann (victoires de la musique en Norvège) comme meilleur groupe rock. Suivront quelques concerts en Norvège, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Leur troisième album, ‘Mountains of time’ sortira en août 1999. Radicalement plus pop que les précédents, il rencontrera un réel succès (n°1 en Norvège) et le groupe remportera le Spellemann du meilleur groupe pop. Plus facile à l’écoute, il est empreint d’une certaine bonne humeur, un fun qui permet de passer une bonne journée (le single ‘Star’ en est le parfait exemple). L’album sera distribué en Norvège, en Suède et en Allemagne et il en existera une édition limitée ‘The Bovarnick twins’ avec un deuxième disque comprenant des titres inédits ou alternatifs. Cependant,le groupe ne fera pas de concerts, la «faute» à la re-formation de A-Ha et à la sortie de l’album Minor earth,Major sky.

‘Reasons to stay indoors’ sera le quatrième album du groupe et sortira en octobre 2001. Légèrement moins pop que le précédent, la Pål’s touch est bien présente. La production est solide et il s’agit là de l’album le plus personnel : les textes sont plus intimistes et l’ont sent que Pål et Lauren ont mis tout leur coeur à l’ouvrage (la naissance de leur fils Augie est passée par là ...). Beaucoup de titres furent enregistrés et ils eurent du mal à choisir lesquels finaliser. Ainsi, Il existe aussi une édition limitée comprenant une deuxième galette avec des inédits et des versions acoustiques. Cet album sera distribué en Norvège et en Suède et Savoy sera récompensé du Spelleman du meilleur groupe pop pour la seconde fois.

C’est en août 2004 que sort l’album eponyme de Savoy. Multi-facettes et un brin déconcertant, Pål pioche dans les albums précédent pour saupoudrer cette cinquième galette. Tantôt pop dans le style de ‘Mountains of time’ avec des titres tels que ‘Empty of feeling’ et ‘Girl one’, rock de ‘Mary is coming’ dans ‘The breakers’... limite country avec ‘Bovine’ et le splendide «doorsien» ‘Isotope’ qui sera réhaussé par la merveilleuse vidéo de Jason Brandenberg (disponible avec l’édition limitée de l’album) qui dirigera également celle de ‘Whalebone’. Suivront une serie de concerts en Norvège où le groupe sera épaulé par la bassiste Maya Vik (Furia).

Le double ‘Savoy Songbook vol.1’ sort en août 2007. Cette «compilation» en deux parties rassemble, sur le disque 2007, des titres ré-enregistrés (nouvelles versions) ainsi que trois inédits alors que sur le disque 1994-2004, on peut trouver quatorze titres qui reflètent l’étendue des compositions de Pål & Lauren. Cette double galette permet d’être une parfaite manière d’aborder l’univers de Savoy pour un non connaisseur avant de se concentrer sur les premiers albums. Il sera distribué en Norvège puis quelques mois plus tard au Royaume-Uni. Dans le même temps, Savoy jouera cinq concerts au Rockefeller  d’Oslo ainsi qu’au Royal Albert Hall à Londres dans le cadre des concerts solos de «An evening with Morten Harket, Savoy & Magne F» ... il s’agit là de la dernière apparition du groupe à ce jour.


:@)
Copyright Grouik 2011 :@)
Hébergé gratuitement par Blogger-Blogspot